À Claude II Belin, le 14 janvier 1651
Note [10]

« Nul ne veut être trompé, nul ne veut être bouleversé, nul ne veut mourir ». Venitur ad vitam, et omnis homo dicit : Vivere volo, et nemo vult mori ; et cum nemo velit mori, impingitur mori. Quantum potest agit, manducando, bibendo, dormiendo, sibi unde vivat providendo, navigando, ambulando, currendo, cavendo, vivere vult [Tout homme qui est venu au monde a dit : Je veux vivre, et nul ne veut mourir ; et puisque nul ne veut mourir, mourir est refoulé avec énergie. Tant qu’il peut, il passe sont temps à manger, à boire, à dormir ; d’où vient qu’il vivra pour pourvoir à ses besoins, en navigant, en voyageant, en courant, en étant constamment sur ses gardes ; il veut vivre] (Augustin d’Hippone, Sermons 229H, § 2).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 14 janvier 1651. Note 10

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0255&cln=10

(Consulté le 22.04.2021)

Licence Creative Commons