À Hugues de Salins, le 30 avril 1655
Note [10]

Gerolamo Capivaccio (Padoue début du xvie s.-ibid. 1589) enseigna pendant 37 ans la médecine pratique à Padoue. Il a notamment laissé une pratique médicale intitulée Medicina practica, sive methodus cognoscendorum et curandorum omnium humani corporis affectuum [Médecine pratique, ou méthode pour reconnaître et soigner toutes les affections du corps humain], publiée pour la première fois à Francfort en 1594, in‑4o (Monfalcon in Panckoucke).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues de Salins, le 30 avril 1655. Note 10

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0401&cln=10

(Consulté le 22.09.2019)

Licence Creative Commons