À Charles Spon, le 3 mars 1656, note 10.
Note [10]

Picrochole : « qui est en proie à la bile noire (terme vieilli) » (Littré DLF, qui cite ce passage de Guy Patin pour illustrer le mot).

La bile noire étant l’atrabile (suivant les racines latines, et la mélancolie suivant les grecques), le Dictionnaire de Trévoux (1752) fournit une définition proche, mais étymologiquement plus fidèle de picrochole : « On pourrait appeler ainsi ceux qui ont une grande quantité de bile amère. Ce mot signifie aussi une personne extrêmement colérique. Dans Rabelais, Picrochole est le nom d’un roi [v. note [101], lettre 166]. De [pikros] amer, et [kholê] bile. »

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 3 mars 1656, note 10.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0435&cln=10

(Consulté le 16/04/2024)

Licence Creative Commons