À André Falconet, le 21 novembre 1669, note 10.
Note [10]

« Ici comme ailleurs on vend du poivre, {a} et toutes les alouettes ont leur crête. » {b}


  1. Pour dire « on trompe le monde », Horace, v. note [3], lettre 247.

  2. Alauda non est sine crista [Il n’y a pas d’alouette sans crête] est un adage non érasmien dont on lit le commentaire dans l’appendice des Adagia optimorum utriusque linguæ scriptorum omnia… [Tous les adages des meilleurs auteurs en l’une et l’autre langue…] de Paolo Manuzio (Oberursel, 1603, pages 1280‑1281) :

    Proverbio utemur, quoties significabimus aliquem non carere suis vitiis, aut eximiam virtutem, raramque eruditionem fere expositas esse invidiæ.

    [Nous employons ce proverbe chaque fois que nous voulons faire entendre que nul n’est exempt de défauts, ou que l’éclatante vertu et la singulière érudition ne s’étalent en général que par jalousie].


Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 21 novembre 1669, note 10.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0970&cln=10

(Consulté le 23/07/2024)

Licence Creative Commons