Annexe : Procès opposant Jean Chartier à Guy Patin en juillet 1653, note 10.
Note [10]

« Par convocation spéciale, afin que nul ne puisse protester ».

V. note [7] des Décrets et assemblées de la Faculté de médecine en 1651‑1652 pour la coutume qu’avait adoptée la Faculté de débattre avant de statuer sur les cas litigieux lors d’au moins trois assemblées consécutives régulièrement convoquées (bien que cela ne fût pas réellement inscrit dans ses statuts, hormis pour organiser une seconde session du baccalauréat à la rentrée d’octobre).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Procès opposant Jean Chartier à Guy Patin en juillet 1653, note 10.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8007&cln=10

(Consulté le 23/06/2024)

Licence Creative Commons