Annexe : Déboires de Carolus, note 102.
Note [102]

Le Cabinet satirique, ou Recueil parfait des vers piquants et gaillards de ce temps. Tiré des secrets cabinets des sieurs de Sigognes, Regnier, Motin, Berthelot, Maynard, et autres des plus signalés poètes de ce siècle. Dernière édition, revue, corrigée, et de beaucoup augmentée (sans lieu ni nom, avec la sphère armillaire des Elsevier, 1666, in‑12 de 351 pages, pour le premier de deux tomes) ; v. notule {a}, note [38] du Borboniana 1 manuscrit, pour une édition non clandestine (Paris, 1620).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Déboires de Carolus, note 102.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8010&cln=102

(Consulté le 14/04/2024)

Licence Creative Commons