À Charles Spon, le 20 août 1649
Note [11]

Antoine Nicolaï (ou Nicolay ; Paris, 1590-ibid. le 1er mars 1656) marquis de Goussainville et seigneur de Presles, Yvors, etc. avait été reçu conseiller aux parlements de Bretagne (1613) puis de Paris (1615). En 1617, il avait obtenu de son père, Jean, la survivance de la charge de premier président de la Chambre des comptes, qu’il exerçait depuis 1624. Antoine avait épousé en 1627 Marie Amelot, fille de Jean Amelot. Leur fils Nicolas (v. note [3], lettre 1006) devint à son tour premier président de la Chambre des comptes en 1656. La sœur d’Antoine, prénommée Renée, était l’épouse de Mathieu i Molé (v. note [52], lettre 101) (Popoff, no 1857 ; Boislisle). Tallemant des Réaux a consacré une historiette au Président Nicolaï (tome ii, pages 150‑153).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 20 août 1649. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0193&cln=11

(Consulté le 19.10.2019)

Licence Creative Commons