À André Falconet, le 14 novembre 1664
Note [11]

Samuel Sturm : Discursus medicus de medicis non medicis in salutem periclitantis proximi, scriptus… [Discours sur les médecins qui ne sont pas médecins, pour le salut de notre prochain qu’on met en danger…] (Wittemberg, A. Hartmann, 1663, in‑4o). C’est le principal ouvrage de cet Allemand natif de Luccau en Basse-Lusace (mort en 1688) qui fut théologien avant de se faire recevoir médecin à Iéna en 1654 (Éloy). On a peine à comprendre en quoi l’dée de Guy Patin sur les médecins non médecins pouvait différer de celle de Sturm.

Le livre de Doringius (Michael Döring médecin allemand de Breslau, mort en 1644) est intitulé De Medicina et medicis, adversus iatromastigas et pseudiatros libri ii [Deux livres sur la Médecine et les médecins, contre les médecins à fouetter et les faux médecins…] (Giessen, N. Hampel, 1611, in‑8o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 14 novembre 1664. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0798&cln=11

(Consulté le 06.04.2020)

Licence Creative Commons