À André Falconet, les 21, 23 et 25 décembre 1664
Note [11]

Saint-Thierry (Sanctus Theodoricus, Marne), à une dizaine de kilomètres au nord de Reims, était siège d’une abbaye bénédictine où les rois de France avaient droit de gîte le lendemain de leur sacre.

Quatre Bailly se sont succédé à la tête de l’abbaye : de 1594 à 1599, Jacques Bailly, neveu de son prédécesseur, Dominique Leclerc ; de 1599 à 1613, Charles Bailly, autre neveu de Leclerc ; de 1628 à 1649, Paul Bailly, frère de Charles ; de 1649 à 1695, Guillaume Bailly, avocat général au Grand Conseil, fils de Charles (Gallia Christiana).

François Fouquet, archevêque de Narbonne, fut assigné à résidence à Alençon et Louis, évêque d’Agde, exilé à Vézelay, puis à Embrun et enfin, à Villefranche-de-Rouergue. Guy Patin n’évoquait pas le sort de l’abbé Fouquet, Basile, qui dut se retirer à Bazas en Gironde (Petitfils c, pages 450‑451).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, les 21, 23 et 25 décembre 1664. Note 11

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0804&cln=11

(Consulté le 23.07.2021)

Licence Creative Commons