Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 1C. Novembre 1650-novembre 1651, Comptes de la Faculté de médecine le 26 janvier 1652
Note [11]

Étant donné la pauvreté de la Faculté (v. infra note [30]), l’inscription gratuite des étudiants durant les quatre années de leur préparation au baccalauréat figure parmi les articles les plus surprenants de ces comptes.

Cela ne voulait pas dire que les quatre premières années d’études étaient entièrement gratuites car, outre les dépenses liées à leur vie de tous les jours, les élèves (philiatres) devaient payer les cours supplémentaires privés qu’ils pouvaient suivre hors de la Faculté (anatomie, botanique, chimie, etc.), mais aussi verser des honoraires, écots ou gratifications, de montant généralement inconnu, aux enseignants qui les formaient au sein même de la Faculté (professeurs, répétiteurs ou archidiacre, v. note [49], lettre 152).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Commentaires de la Faculté rédigés par le doyen Guy Patin (1650-1652) : 1C. Novembre 1650-novembre 1651, Comptes de la Faculté de médecine le 26 janvier 1652. Note 11

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8184&cln=11

(Consulté le 06.12.2022)

Licence Creative Commons