À André Falconet, le 24 septembre 1658
Note [12]

Oliver Cromwell était mort le 13 septembre 1658 à Whitehall et Guy Patin était mieux renseigné que les lecteurs de la Gazette.

  • Ordinaire no 112 du 14 septembre 1658 (page 889) :

    « De Londres, ledit jour 5 septembre 1658. Le 3e de ce mois, Mylord Protecteur, à présent tout à fait guéri de son indisposition, retourna de Hamptoncourt à Witehall ; et le duc de Buckingham, {a} gendre de Mylord Fairfax, ayant été, par l’ordre de Son Altesse, {b} arrêté sur le chemin de Sittingbourne à Cantorbéry, dans la province de Kent, fut amené dans la Tour de cette ville. »


    1. V. note [2], lettre 993.

    2. Cromwell.

  • Ordinaire suivant, no 115 du 21 septembre (page 913) :

    « De Londres, ledit jour 12 septembre 1658. Cette semaine, le Conseil de Mylord Protecteur a ordonné que les administrateurs des hôpitaux prendraient le soin de pourvoir à toutes choses pour le soulagement des soldats malades et blessés de l’armée de Flandres ; mais on n’a ici parlé d’aucune autre affaire d’importance à cause de la maladie de Son Altesse qui, depuis deux jours, a recommencé avec des accès si violents, qu’elle est entièrement désespérée. »

  • La mort n’est annoncée que dans l’Ordinaire no 119 du 28 septembre (page 949) par une dépêche datée de Londres, le 19 septembre :

    « Le 13e, Mylord Protecteur Cromwell, après avoir été malade 14 jours, mourut sur les trois heures après midi ; et le lendemain, son corps ayant été embaumé, demeura exposé en la grande salle de Westminster pour y être vu de tout le peuple. Le jour même, Mylord Richard, fils aîné de Son Altesse, fut proclamé en sa place. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 24 septembre 1658. Note 12

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0538&cln=12

(Consulté le 06.05.2021)

Licence Creative Commons