À André Falconet, le 19 septembre 1659
Note [12]

« qu’il appelle Polyonyme [celui qui a beaucoup de noms], mais ce roi qui porte tant de grands noms, s’il manque d’une boutique à poivre, n’aura que le choix entre se couvrir de dettes ou mourir de faim. »

George Buchanan (Poemata, 1641, Pars secunda, Miscellaneorum liber, page 411) :

In Polyonymum
Lusitanicus unus es mare ultra, et
Citra Algarbicus, Indicusque, Arabsque,
Persicus, Guineusque, et Africanus,
Congusque, et Manicongus, et Zalophus,
Nec tuis titulis abest superbis
Æthiops nimio perustus æstu,
Nec circum triplicem refusus orbem
Cunctarum Oceanus parens aquarum,
Nec portus, neque merx, neque insula ulla est,
Lucelli unde levis refulget aura
Quæ te non titulo augeat. Tot ergo
Cui sunt nomina, nonne iure Regem,
Multis nominibus vocabo magnum ?
Sed Rex nominibus tot ille magnus,
Si belli furor, aut mare æstuosum
Occludat piperariam tabernam
Famam fœnore pransitabit emptam,
Versuram faciet vel esuribit
.

[Contre Polyonyme : D’un côté de la mer comme de l’autre, tu es à la fois le Lusitanien, l’Algarve, et l’Indien, et l’Arabe, le Perse, et le Guinéen, et l’Africain, et le Congolais, le Manicongolais et le Zalophe. Et à tes titres superbes ne manquent ni celui d’Éthiopien, brûlé par l’excessive chaleur, ni, répandu autour des trois continents, celui de père des eaux de tous les océans. Et n’y a nul port, nulle île, nulle cargaison, nul souffle de profit scintillant, si menu soit-il, qui ne t’enrichisse d’un titre. À de multiples égards, n’appellerai-je donc pas légitimement « Grand roi » le titulaire de tous ces noms ? Mais ce grand roi, pour autant, aura pour pitance un renom soudoyé par l’argent sale. Si la fureur d’une guerre ou d’une tempête ferme sa boutique à poivre, il se couvrira de dettes ou mourra de faim].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 19 septembre 1659. Note 12

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0578&cln=12

(Consulté le 23.09.2020)

Licence Creative Commons