À André Falconet, le 11 avril 1670, note 12.
Note [12]

Denis Sanguin, sieur de Saint-Pavin (Paris 1595-ibid. 8 avril 1670), était le fils benjamin de Jacques Sanguin, conseiller au Parlement de Paris et prévôt des marchands de 1606 à 1612 (Popoff, no 2239). Entré dans les ordres, il avait été pourvu de l’abbaye Notre-Dame de Livry (aujourd’hui Livry-Gargan, Seine-Saint-Denis), dont il fit une sorte d’abbaye de Thélème, où la liberté dans la conversation et la débauche effrénée attiraient les beaux esprits. Surnommé le prince de Sodome et amant de Jacques iii Vallée, sieur des Barreaux (v. note [13], lettre 868), Saint-Pavin avait une réputation bien établie de libertin. Il revint sur le tard à la religion et mourut dans la dévotion, mais en laissant une œuvre poétique aussi enjouée que licencieuse.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 11 avril 1670, note 12.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0980&cln=12

(Consulté le 05/03/2024)

Licence Creative Commons