À André Falconet, le 28 mai 1666
Note [13]

V. note [11], lettre 507.

Jacques Vallée, sieur des Barreaux (1599-Chalon-sur-Saône 1673, et non en 1666 comme l’annonçait ici Guy Patin, sans doute victime d’un faux bruit), avait d’abord été conseiller au Parlement de Paris, de 1625 à 1633. Intime ami de Théophile de Viau (v. note [7], lettre de Charles Spon, le 28 décembre 1657), il s’était livré par la suite aux débauches les plus effrénées par tout le royaume. Tallemant des Réaux a consacré une longue historiette à des Barreaux (tome ii, pages 29‑33) où il conte quelques-unes des avanies auxquelles il occupa sa vie. « On doit l’admirer dans la pénitence de ses égarements. On sait qu’il passa les six ou sept dernières années de sa vie dans la pratique soutenue de la vertu et de la piété » (Popoff, no 2412).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 28 mai 1666. Note 13

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0868&cln=13

(Consulté le 01.12.2020)

Licence Creative Commons