Annexe : Une mazarinade contre Théophraste Renaudot (1649)
Note [12]

Médisances contre le maréchal-duc Antoine de Gramont (v. note [14], lettre 39) qui avait harcelé Paris pendant le siège et resta fidèle au roi pendant toute la Fronde.

V. note [2], lettre 9, pour le Mercure français, parution annuelle favorable au gouvernement qu’avait dirigée Théophraste Renaudot, disparue en 1648.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Une mazarinade contre Théophraste Renaudot (1649). Note 12

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8227&cln=12

(Consulté le 28.11.2022)

Licence Creative Commons