À Charles Spon, le 6 mai 1650
Note [13]

V. note [37], lettre 104, pour les Institutions pharmaceutiques de Jean de Renou traduites en français (1626, soit 24 et non 27 ans auparavant) par Louis de Serres, agrégé au Collège des médecins de Lyon.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 6 mai 1650. Note 13

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0227&cln=13

(Consulté le 22.01.2021)

Licence Creative Commons