À Charles Spon, le 23 novembre 1657
Note [13]

« Sobre, il déteste le vin, et n’aime que l’onde pure » (Ovide, v. note [3], lettre 159).

Bellac (Haute-Vienne) se situe à une quarantaine de kilomètres au nord de Limoges.

L’Inventaire sommaire des archives départementales antérieures à 1790, dressé par Alfred Leroux (Limoges, F. Plainemaison, 1899), établit que M. de Mallevaud le père se prénommait François, et le fils, Étienne. On a une lettre du père à Guy Patin, datée de Bellac, le 26 décembre 1656, le remerciant du bon accueil qu’il avait réservé à son fils.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 23 novembre 1657. Note 13

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0504&cln=13

(Consulté le 21.04.2021)

Licence Creative Commons