De Jan van Beverwijk, le 30 juillet 1640
Note [13]

« à la mode batave », comme un bon rustaud de Batave (v. note [4], lettre 262) ; mais Charles Nisard ne l’entend pas tout à fait de cette oreille (note b, page 19) :

« C’est-à-dire sans les cérémonies dont on fait usage chez vous et que nous autres, Hollandais, nous dédaignons. »

V. note [17], lettre latine 4, pour Le Médecin charitable de Philibert Guybert, que Guy Patin avait offert d’envoyer à Jan van Beverwijk.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Jan van Beverwijk, le 30 juillet 1640. Note 13

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9061&cln=13

(Consulté le 20.09.2021)

Licence Creative Commons