L. 262.  >
À Charles Spon,
le 14 juin 1651

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

Monsieur, [a][1]

Je vous adresse, comme au meilleur ami que j’aie à Lyon, un honnête homme porteur de la présente : c’est M. Huven, [1][2] natif de la ville de Liège, [3] qui est savant en médecine, qui voyage par la France et qui, après avoir vu votre ville de Lyon, le Languedoc et la Provence, s’en va passer à Padoue [4] pour y prendre ses degrés, qui sont en grande estime en son pays. Il a demeuré et étudié en Hollande où il a connu un mien frère, [2][5] qui me l’a fort recommandé. Je vous le recommande de même et s’il a besoin de votre secours en quelque chose, faites-lui, s’il vous plaît, comme à moi-même. Sapienti viro sat dictum[3] je ne doute nullement de votre affection. Vous le trouverez en sa conversation fort honnête et fort civil, et habentem aurem plusquam Batavam ; [4] il est sage et savant, mais fort homme de bien et de bon naturel, c’est pourquoi je vous dis encore un coup que je vous le recommande.

Je ne vous saurais mander autre chose, sinon que M. le maréchal de Turenne [6] se va marier à la fille du marquis de La Force, [7][8][9] on a commencé de publier ses bans à Charenton [10] dimanche dernier, [5] à ce que m’en a dit un bon témoin que vous n’oseriez réfuter, qui est M. l’avocat Huguetan, [11] qui est un des meilleurs hommes du monde ; c’est dommage qu’il ne va à la messe, on en pourrait faire un bon pape, plût à Dieu qu’il le fût et qu’il nous ôtât le carême. [12] Et in hoc voto desino[6] je vous baise très humblement les mains et à M. Falconet, s’il vous plaît, en cas qu’il soit revenu des eaux, [13] et je vous promets que je serai toute ma vie, Monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur,

Guy Patin.

De Paris, ce mercredi 14e de juin 1651.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 14 juin 1651

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0262

(Consulté le 18.10.2019)