À Charles Spon, le 25 novembre 1653
Note [14]

« Les calculeux doivent s’abstenir de boire les eaux minérales de cette sorte. » Les calculeux sont ici les malades affectés de lithiase urinaire, cause de coliques néphrétiques et de pierre vésicale. Guy Patin faisait allusion à la vive querelle qui avait opposé, en 1633-1634, à l’occasion d’une thèse sur les eaux minérales de Forges, le clan des Piètre à Charles i Bouvard et à Louis xiii lui-même (v. note [15], lettre 17).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 25 novembre 1653. Note 14

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0332&cln=14

(Consulté le 09.07.2020)

Licence Creative Commons