À Charles Spon, le 20 mars 1654
Note [14]

Abrégé de l’Histoire de ce Siècle de fer. Contenant les misères et calamités des derniers temps, avec leurs causes et prétextes, jusques au Couronnement du Roi des Romains, Ferdinand iv, fait vers la fin de l’été de l’an mdcliii. Par J.N. de Parival. {a}


  1. Leyde, Abraham a Geerevliet, 1653, in‑8o de 479 pages, continué en 1663.

    Jean-Nicolas de Parival (Verdun 1605-Leyde 1669), huguenot établi à Leyde en 1624, où il enseignait le français à l’Université, expose les guerres qui se sont déroulées en Europe au cours de la première moitié du xviie s. et des misères qu’elles ont entraînées.

    Il a dédié son livre hispanophile « À très haut et très puissant prince Léopold Guillaume, fils de l’empereur Ferdinand ii, frère du très auguste empereur Ferdinand iii, archidut d’Autriche, etc., évêque de Passou, etc., gouverneur des Pays-Bas et de la Bourgogne, pour Sa Majesté catholique » (v. note [16], lettre 155).


Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 20 mars 1654. Note 14

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0343&cln=14

(Consulté le 27.11.2022)

Licence Creative Commons