À Charles Spon, le 9 avril 1658
Note [14]

Gottfried Mœbius (Laucha, Thuringe 1611-Halle 1664, professeur de médecine à Iéna, premier médecin de l’électeur de Brandebourg et du duc de Saxe) : Fundamenta medicinæ physiologica, in quibus natura medicinæ, temperamenti, spirituum, necnon constitutio partium principaliorum naturalis, et præternaturalis, una cum earum usu… ventilantur [Fondements physiologiques de la médecine, où est débattue la nature de la médecine, de la combinaison équilibrée, des esprits, ainsi que la constitution naturelle et surnaturelle des principales parties, avec leur utilité…] (Iéna, C. Freyschmidt, 1657, in‑4o).

Aujourd’hui célèbre pour ses universités, qui lui valent d’être appelée la « Cité de la Science » (Wissenschaftsstadt), Darmstadt est une ville de Hesse, sur la rive gauche du Rhin. Elle était la capitale du landgraviat de Hesse-Darmstadt depuis 1567.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 9 avril 1658. Note 14

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0523&cln=14

(Consulté le 28.11.2020)

Licence Creative Commons