À Charles Spon, le 9 avril 1658
Note [14]

Fundamenta Medicinæ Physiologica, in quibus Origo, et Natura Medicinæ, doctrina de animæ facultatibus, spiritibus ac temperamento, nec non constitutio partium principaliorum naturalis, et præternaturalis, una cum earum usu ex veterum, et recentiorum sententiis, ventilantur, variisque observationibus illustrantur, publice Athenis Salanis proposita, nunc revisa, et multis in locis correcta et aucta, Gothofredo Mœbio, Medic. D. Prof. Publ. Medico Electoral. Brandenburgico, nec non Admin. Archiepiscopatus Magdeburgensis.

[Fondements physiologiques de la médecine où, à partir des sentences d’auteurs anciens et modernes, sont débattues et illustrées par diverses observations : l’origine et la nature de la médecine ; la doctrine touchant aux facultés de l’âme, aux esprits et au tempérament ; la constitution naturelle et surnaturelle des principales parties, avec leurs fonctions. Gothofredus Mœbius, {a} docteur en médecine et professeur public à l’Athènes de Saale, {d} médecin de l’électeur de Brandebourg et administrateur de l’archevêché de Magdebourg, les y a présentés, et maintenant revus, abondamment corrigés et augmentés]. {c}


  1. Gottfried Mœbius ou Möbius (Laucha, Thuringe 1611-Halle 1664).

  2. Nom de l’Univesité d’Iéna (v. note [8], lettre de Charles Spon datée du 23 avril 1658).

  3. Iéna, C. Freyschmidt, 1661 de 608 pages, in‑4o ; première édition ibid. et ibid. 1657.

Aujourd’hui célèbre pour ses universités, qui lui valent d’être appelée la « Cité de la Science » (Wissenschaftsstadt), Darmstadt est une ville de Hesse, sur la rive gauche du Rhin. Elle était la capitale du landgraviat de Hesse-Darmstadt depuis 1567.

.
Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 9 avril 1658. Note 14

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0523&cln=14

(Consulté le 27.11.2022)

Licence Creative Commons