À André Falconet, le 2 septembre 1661
Note [14]

Vieux quatrain populaire, dont Victor Hugo avait fait graver les 2e et 4e vers sur sa cheminée de Hauteville House à Guernesey. Littré (DLF) en a donné une version un peu différente :

« Le proverbe a dit autrefois :
Évêque d’or, crosse de bois ;
Mais tout au rebours il dit or [maintenant] :
Évêque de bois, crosse d’or. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 2 septembre 1661. Note 14

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0711&cln=14

(Consulté le 30.09.2020)

Licence Creative Commons