À Sebastian Scheffer, le 4 décembre 1665, note 15.
Note [15]

Le Laurentii Straussii, Med. D. et PP. in Acad. Gissen. Conatus anatomicus, aliquot disputationibus exhibitus [Essai anatomique de Lorenz Strauss, docteur en médecine et professeur public de l’Université de Giessen, présenté à partir de quelques thèses] (Giessen, Joseph Dietrich Hampel, 1665, in‑4o) est un recueil de huit thèses que Strauss a présidées.

D. Johannis Sophronii Kozak, Horazdejovicensis Bohemi, Medici et Philosophi, Tractatus de Hæmorrhagia, partes duæ : in prima, causæ recensentur omnis generis hæmorragiæ ; in secunda, omnium curandi rationalis methodus dicatur. In gratiam Medicinæ studiosorum, et ægrorum, meditatus et publicatus [Traité de M. Johann Sophron Kozak, médecin et philosophe, natif de Horaždovice en Bohême, sur l’Hémorragie, en deux parties : la première recense toutes les sortes d’hémorragies ; la seconde expose une méthode rationnelle pour toutes les soigner. Conçu et publié à l’intention de ceux qui étudient la médecine et à celle des malades] (Ulm, Balthazar Kühnen, 1666, in‑8o). Johann Sophron Kozak (1602-1685), natif d’Horaždovice (Horaschdowitz), près de Pilsen en Bohême (Tchéquie), médecin à Brême, avait alors publié des ouvrages religieux en allemand, dont quatre Micæ Philosophiæ sacræ [Miettes de Philosophie sacrée] (Brême, 1663).

V. note [10], lettre 794, pour le « Champ Élysée » de Gaspar dos Reis Franco.

Crammius (ou Cramnius car le manuscrit prête à confusion sur le mot exact) pourrait être le jurisconsulte allemand Franciscus Crammius (Franz Kram, Sagan 1561-Leipzig 1568), mais je n’ai trouvé aucun traité qu’il ait publié.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 4 décembre 1665, note 15.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1414&cln=15

(Consulté le 15/06/2024)

Licence Creative Commons