À Charles Spon, le 24 mars 1648
Note [16]

« hormis Jacques Bontius ».

Jacobus Bontius (Jakob de Bondt, Leyde 1592-1631) joignit la Compagnie hollandaise des Indes et vécut longtemps à Java. Il doit son renom aux :

Iacobi Bontii in Indiis Archiatri, de Medicina Indorum, libri iv. 1. Notæ in Garciam ab Orta. 2. De Diæta Sanorum. 3. Meth. Medendi Indica ; 4. Observationes e Cadaveribus.

[Quatre livres de Jacobus Bontius, archiatre des Indes, sur la Médecine des Indes : {a} 1. Annotations sur Garcia Dorta ; {b} 2. Le Régime des gens en bonne santé ; 3. Méthode qu’emploient les Indiens pour remédier ; 4. Observations tirées des cadavres]. {b}


  1. Orientales.

  2. V. note [12] de l’Obervation vii de Charles Guillemeau et Guy Patin.

  3. Leyde, Franciscus Hackius, 1642, in‑12, pour la première de plusieurs éditions, dont celle de Paris, veuve de Gulielmus Pelé et Ioannes Duval, 1646, in‑4o, en association avec les P. Alpini de Medicina Ægyptorum, libri iv [Quatre livres de Prospero Alpino (médecin et botaniste vénitien, 1553-1617) sur la médecine des Égyptiens].

J. in Panckoucke :

« Ouvrage remarquable, et l’un des plus précieux que nous possédions sur la médecine et les maladies des Indes Orientales. On y trouve aussi les premières données sur l’histoire naturelle de Java. Les figures sont assez mal gravées ; cependant, une mérite d’être citée, en ce qu’elle est la première que l’on connaisse de la plante qui donne le thé et de celle qui fournit le cacao. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 24 mars 1648. Note 16

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0153&cln=16

(Consulté le 08.08.2022)

Licence Creative Commons