À Johann Daniel Horst, le 8 mars 1658
Note [16]

Dans son Apologiæ pro discipulo et magistro, Luthero et Diabolo, a Lutherano superintendente Frid. Balduino, editæ, Alogia, per Nicolaum Serarium, Societatis Iesu presbyterum, SS. Theologiæ Doctorem, monstrata [Alogie (absurdité) de l’Apologie pour le disciple et le maître, Luther et le diable, publiée par Friedrich Balduin, surintendant luthérien, démontrée par Nicolaus Serarius, prêtre de la Société de Jésus, docteur en très sainte théologie] (Mayence, Balthasar Lippius, 1605, in‑8o), Nicolaus Serarius (Rambervillers 1555-Mayence 1609, jésuite lorrain) répondait à Friedrich Balduin (Dresde 1575-Wittemberg 1627, théologien luthérien allemand), qui avait publié Hyperaspistes Lutheri adversus maledicam orationem Nic. Serari [Le Protecteur de Luther contre le discours médisant de Nicolaus Serarius] (Leipzig, 1603, in‑4o).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Daniel Horst, le 8 mars 1658. Note 16

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1131&cln=16

(Consulté le 20.09.2019)

Licence Creative Commons