À Charles Spon, le 20 mars 1649
Note [168]

« Dieu fasse qu’il devienne homme de bien ».

Après sa première quodlibétaire (le 28 janvier, v. supra note [58]), Robert Patin disputait le 11 mars sa thèse cardinale, An tuendæ valetudini frequens et moderatus purgatio ? [La purgation fréquente et modérée protège-t-elle la santé ? (affirmative)] sous la présidence d’Hermant de Launay (v. note [1], lettre 157).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 20 mars 1649. Note 168

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0166&cln=168

(Consulté le 24.11.2020)

Licence Creative Commons