À Claude II Belin, le 4 novembre 1631
Note [17]

Nicolas-Abraham de La Framboisière (Frambesarius, Guise, Aisne, 1560-Reims 1636), docteur régent de la Faculté de médecine de Reims en 1587, s’était établi à Paris. Attaché pendant les guerres de Religion aux princes de la Maison de Lorraine, dont il tenait le fief de La Framboisière, il était passé, à la paix, au service du roi Henri iv (1600) et fut nommé premier médecin des Bandes de France (médecin en chef de l’armée). Entretemps, il avait obtenu à la Faculté de Reims les honneurs du décanat. Il avait été nommé médecin de Louis xiii, mais disgracié, sans doute par Richelieu, il s’était retiré à Reims où il s’occupait à la publication de ses œuvres (Triaire).

Guy Patin se disait être fort son ami, et possédait certains de ses manuscrits. Il signalait ici la parution des Œuvres de N. Abraham de La Framboisière, divisées en vii tomes, où sont méthodiquement décrites l’histoire du monde, la médecine, la chirurgie et la pharmacie, pour la conservation de la santé, et la guérison des maladies internes et externes ; avec les arts libéraux, par le moyen desquels on acquiert les grâces d’entendre et de bien dire, et d’heureusement vivre (Paris, Pierre Billaine, 1631, in‑fo ; précédente édition Paris, Marc Orry, 1613, 2 volumes in‑fo). V. note [5], lettre latine 169, pour d’autres éditions.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 4 novembre 1631. Note 17

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0007&cln=17

(Consulté le 14.05.2021)

Licence Creative Commons