À Charles Spon, le 3 mars 1656
Note [18]

« Une seule rature peut faire ce que mille ne pourraient », raccourci de deux vers de Martial (Épigrammes, livre iv, 10, vers 7‑8) :

Non possunt nostros multæ, Faustine, lituræ
Emendare iocos : una litura potest
.

[Mille ratures de ma main, ne peuvent, Faustinus, corriger ce badinage ; une seule, de la tienne, sera plus efficace]. {a}


  1. Supprimer tout un livre peut valoir mieux que le corriger.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 3 mars 1656. Note 18

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0435&cln=18

(Consulté le 03.07.2022)

Licence Creative Commons