À Charles Spon, le 7 janvier 1661
Note [18]

Le jeune Liénard était Nicolas, fils de Claude (le bonhomme Liénard), tous deux docteurs régents de la Faculté de médecine de Paris, respectivement reçus en 1620 et 1657.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 7 janvier 1661. Note 18

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0662&cln=18

(Consulté le 28.01.2021)

Licence Creative Commons