Annexe : La bibliothèque de Guy Patin et sa dispersion
Note [18]

Guy Patin a mentionné François Bastonneau dans ses lettres en le disant marchand de Paris. Il était fils de Claude Bastonneau, bourgeois de Paris, et de Catherine Langlois (v. note [33], lettre 523). L’inventaire après décès de Robert Patin (fo 1 ro) le déclare « conseiller du roi assesseur et premier élu en l’élection de Paris, demeurant au port [aujourd’hui quai aux Fleurs sur l’île de la Cité] et paroisse Saint-Landry », subrogé tuteur de quatre enfants mineurs de Robert.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : La bibliothèque de Guy Patin et sa dispersion. Note 18

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8012&cln=18

(Consulté le 26.09.2020)

Licence Creative Commons