À Charles Spon, le 14 septembre 1643
Note [19]

Abel Servien, marquis de Sablé et de Boisdauphin (Grenoble 1593-Meudon 17 février 1659) avait d’abord été procureur général au parlement de Grenoble en 1610, puis conseiller d’État en 1618. Nommé en 1624 maître des requêtes de l’Hôtel du roi, il avait été envoyé en Guyenne vers 1627 pour y exercer les fonctions d’intendant de justice, police et finances. Servien avait été l’un des commissaires chargés en 1628 d’apaiser les querelles des habitants des vallées de Barèges et de Brotto. L’année suivante, il était envoyé en mission à Turin. En 1630, il devenait intendant de justice, police et finances à l’armée d’Italie, président de la justice souveraine de Pignerol, enfin premier président au parlement de Bordeaux. Il n’occupa pas cette charge car, presque aussitôt après sa nomination, il fut investi de la fonction de secrétaire d’État de la Guerre, puis appelé au rôle d’ambassadeur extraordinaire en Italie. Il avait été l’un des signataires du traité de Cherasco et des traités conclus avec le duc de Savoie le 19 octobre 1631 et le 5 mai 1632. Servien avait donné sa démission de secrétaire d’État en 1636.

En 1643, il revenait aux affaires et on le nommait premier plénipotentiaire pour le règlement de la paix avec le comte d’Avaux, qui fut presque constamment en querelle avec lui et dont il obtint le rappel au commencement de 1648. Il signa la paix de Münster en octobre de la même année. Il avait été fait conseiller d’État ordinaire en 1645. En 1649, il reçut le brevet de ministre, devint en 1651 trésorier puis chancelier de l’Ordre du Saint-Esprit et deux ans après, surintendant des finances, charge qu’il partagea jusqu’à sa mort avec Nicolas Fouquet. Il était membre de l’Académie française depuis sa création en 1635 (G.D.U. xixe s.).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 14 septembre 1643. Note 19

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0093&cln=19

(Consulté le 11.05.2021)

Licence Creative Commons