À Hugues de Salins, le 1er juin 1662
Note [19]

Nicolas Jeannin de Castille (mort en 1691), marquis de Montjeu, issu d’une des très grosses familles de financiers parisiens, était cousin paternel de la seconde épouse de Nicolas Fouquet, Marie-Madeleine de Castille. Conseiller au Parlement de Paris en la cinquième Chambre des enquêtes (1642), puis maître des requêtes (1642-1644), il était alors greffier des Ordres du roi et l’un des trois trésoriers de l’Épargne (avec Claude de Guénégaud et Macé ii Bertrand de La Bazinière), aux ordres du surintendant des finances ; « vénal et sans scrupule […] cette ronde crapule tira profit des traités fictifs et du trafic des billets ». Il suivait son maître et cousin déchu en prison, et fut soumis au dur régime de la Chambre de justice à l’encontre des prévaricateurs. Emprisonné jusqu’en 1669, il dut acquitter une taxe de huit millions de livres qui le ruina définitivement (Petitfils c, Dessert a, no 262, et Popoff, no 845).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues de Salins, le 1er juin 1662. Note 19

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0732&cln=19

(Consulté le 16.01.2021)

Licence Creative Commons