À Charles Spon, le 11 juin 1649
Note [2]

« Ce ne sont que mots et paroles », Horace (Épîtres, livre i, lettre 1, vers 34‑35) :

Sunt verba et voces quibus hunc lenire dolorem
possis et magnam morbi deponere partem
.

[Il y a des mots, des paroles qui peuvent adoucir cette douleur et ôter une grande partie du mal].

V. note [55], lettre 176, pour la harangue funèbre du P. François Faure pour Gaspard de Châtillon.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 11 juin 1649. Note 2

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0181&cln=2

(Consulté le 08.12.2022)

Licence Creative Commons