À Hugues de Salins, le 16 juillet 1654
Note [2]

François Duport (Portus, Crépy-en-Valois 1540-Paris 1624), doyen de la Faculté de médecine de Paris (1604-1606) : Medica Decas, eiusdem authoris in singula librorum capita commentarijs illustrata. Opus scitu facillimum ob metrum, et ad praxin utilissimum [Décade médicale, où le début de chaque livre est enrichi des commentaires du même auteur. Ouvrage très facile à apprendre car il est en vers, et très utile pour la pratique] (Paris, Melchior Mondière, 1613, in‑4o), traduit en français sous le titre de Décade de Médecine, ou le Médecin des riches et des pauvres, expliquant les signes, les causes et les remèdes des maladies. Composé en vers latins par François Duport, médecin de Paris. Nouvellement mis en vers français par M. Dufour, médecin du roi, (Paris, 1694, in‑12o) (Éloy et Z. in Panckoucke).

V. note [6], lettre 353, pour le De Rheumatismo… d’Isaac Cattier.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues de Salins, le 16 juillet 1654. Note 2

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0359&cln=2

(Consulté le 09.03.2021)

Licence Creative Commons