À André Falconet, le 6 avril 1666, note 2.
Note [2]

Le Misanthrope ou L’Atrabilaire amoureux de Molière (v. notule {f}, note [1] de la Consultation 12) allait être joué pour la première fois au Palais-Royal le 4 juin 1666. La coïncidence pourrait-elle expliquer cet unique emploi du mot misanthrope dans les lettres de Guy Patin ? Hérité de l’Antiquité grecque, sur le modèle de l’Athénien Timon le Misanthrope, il avait exactement le même sens qu’aujourd’hui.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 6 avril 1666, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0861&cln=2

(Consulté le 24/06/2024)

Licence Creative Commons