À Sebastian Scheffer, le 16 juin 1661, note 2.
Note [2]

Guy Patin s’était déjà plaint du long silence de Sebastian Scheffer dans la lettre qu’il lui avait écrite le 24 mars 1661, dont il devait toujours attendre la réponse.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 16 juin 1661, note 2.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1201&cln=2

(Consulté le 16/06/2024)

Licence Creative Commons