De Thomas Bartholin, le 21 juillet 1663
Note [2]

V. note [3], lettre latine 26, pour la 3e édition des deux livres de Johannes Antonides Vander Linden « sur les Écrits médicaux » (Amsterdam, 1662).

L’erreur se trouve à la page 237, avec cette unique référence sous le nom de Henricus Ernstius (Heinrich Ernst, Helmstedt 1603-Copenhague 1665), docteur en droit, bibliothécaire et philologue danois : Catalogus Librorum refertissimæ Bibliotecæ Medicæ, quæ asservatur Florentiæ in Cœnobio D. Laurentii. Amstelodami, 1641, in 8 [Catalogue des livres de la très riche bibliothèque médicale (sic pour Médicis), qui est conservée dans le couvent San Lorenzo à Florence (Bibliothèque Laurentienne). Amsterdam, (Jan Jansson,) 1641, in‑8o] ; Ernstius n’était pas cité dans la précédente édition (1651) et n’avait pas sa place parmi les auteurs médicaux. L’erreur a été corrigée dans le Lindenius renovatus… [Linden rénové…] (Nuremberg, 1686) où le nom d’Ernstius n’apparaît plus.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Thomas Bartholin, le 21 juillet 1663. Note 2

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9080&cln=2

(Consulté le 24.09.2022)

Licence Creative Commons