À André Falconet, le 28 mai 1649
Note [22]

« Tenez pour vrai cet oracle, “ De même que la venue du croque-mort dans une maison est le signe des funérailles, de même celui d’une république qui s’écroule est la venue d’étrangers qui s’appliquent à la soutenir ” ».

Le titre complet des Politiques de Juste Lipse est :

Politicorum sive Civilis Doctrinæ Libri sex ; qui ad Principatum maxime spectant. Editio altera, quam Auctor pro germana et fida agnoscit.

[Six livres de Politiques ou de Doctrine civile, qui concernent surtout l’Exercice du pouvoir. Seconde édition, que l’auteur a reconnue pour authentique et fidèle]. {a}


  1. Francfort, Joannes Wechelus et Petrus Fischerus, 1591, in‑8o de 304 pages, pour la troisième de nombreuses éditions, dont la première a paru à Leyde en 1589.

Le passage que citait Guy Patin est sous-titré (page 295) Ruit respublica, quam ii sustinent [La république qu’ils soutiennent s’effondre] (notes sur le chapitre iv, De Consiliariis [Des Conseillers], du livre iii (2e partie,).

Ce livre a été traduit en français (sans les notes) : Les Politiques, ou doctrine civile de Juste Lipsius. Où est principalement discouru de ce qui appartient à la Principauté… Quatrième édition (Paris, Matthieu Guillemot, 1606, in‑12).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 28 mai 1649. Note 22

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0177&cln=22

(Consulté le 28.01.2023)

Licence Creative Commons