À Charles Spon, le 13 juin 1644
Note [24]

Le Collège de Boncourt (Becodianum Collegium ou Gymnasium, en latin) devait sa création à « messire Pierre de Bécoud, chevalier de Fléchenel » qui donna en 1305 une maison sise à Paris sur la montagne Sainte-Geneviève pour recevoir huit jeunes hommes du diocèse de Thérouanne, à la condition qu’ils fussent sujets du roi de France, et non du comte de Flandre. Pierre Galland, principal de ce Collège, mort en 1559, en fit un des plus beaux de l’Université (Triaire). Il se situait rue Bordet (ou Bordeille) sur l’emplacement de l’ancienne École polytechnique (qui loge aujourd’hui le ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur, rue Descartes). V. note [21], lettre 207, pour sa réunion au Collège de Navarre en 1638.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 13 juin 1644. Note 24

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0106&cln=24

(Consulté le 03.04.2020)

Licence Creative Commons