Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Triades du Borboniana manuscrit
Note [25]

Triade 39.

« quand manquent ces trois choses, il ne reste rien de l’amour entre la divinité et les hommes, dit Aristote au livre viii des Éthiques. » {a}


  1. Éthique à Nicomaque, livre viii, chapitre viii, sur l’inégalité qui est contraire à l’amitié :

    « Enfin, cela se voit encore à l’égard des rois ; car les hommes qui sont fort au-dessous d’eux ne songent pas à être comptés au rang de leurs amis ; et ceux qui n’ont aucun talent, aucun mérite, n’ont point la même prétention par rapport aux hommes d’un mérite supérieur ou d’une éminente vertu. Il n’est donc pas facile de marquer avec précision la limite en deçà ou au delà de laquelle l’amitié peut exister ; car elle subsiste encore quand on en a retranché beaucoup (des conditions qui semblaient la constituer). Il n’en est pas de même lorsqu’il y a trop de distance entre les individus : l’amitié ne peut plus exister, comme on le voit pour la divinité (par rapport aux hommes). »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Triades du Borboniana manuscrit. Note 25

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8212&cln=25

(Consulté le 14.08.2022)

Licence Creative Commons