À Charles Spon, le 16 novembre 1649
Note [27]

L’auteur de l’épitaphe (non répertoriée dans les catalogues consultés), alors étudiant, était Jacques iii Cousinot, fils de Jacques ii (mort en juin 1646, v. note [26], lettre 7) et d’Anna Bouvard, fille de Charles i Bouvard et d’Anne Riolan.

Théodore Godefroy (Genève 1580-Münster 1649), d’abord avocat au Parlement de Paris, avait consacré sa vie aux études historiques. Historiographe de France en 1617, il intervint dans la conclusion de la paix de Westphalie. Il avait réuni tous les matériaux d’une monumentale histoire de France qu’il n’eut pas le temps de rédiger.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 16 novembre 1649. Note 27

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0207&cln=27

(Consulté le 09.12.2022)

Licence Creative Commons