À Claude II Belin, le 4 novembre 1631
Note [26]

Les deux Cousinot se prénommaient Jacques.

  • Jacques i, le père, avait pris le grade de docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en 1592 ; il mourut le 4 mai 1645.

  • Son fils, Jacques ii (1590-25 juin 1646) avait obtenu sa régence en 1618, pour être nommé la même année médecin par quartier de Louis xiii, promu en 1623 à la chaire de médecine du Collège royal sur la démission de René Chartier. Jacques ii avait été doyen de la Faculté de 1624 à 1626. En 1638, il obtint la charge de premier médecin du dauphin (depuis, Louis xiv). Le tout-puissant archiatre (premier médecin du roi Louis xiii) Charles i Bouvard (v. note [15], lettre 17), dont il avait épousé la fille, Anna, fit beaucoup pour sa fortune (G.D.U. xixe s. et Monfalcon in Panckoucke). Outre les thèses qu’il a disputées et présidées à la Faculté de médecine, {a} ses quelques écrits connus sont :

    • Oratio de fœlici Rupellæ deditione, habita solenni præfatione Lutetiæ Parisiorum, vii id. dec. in aula Regia Cameracensi,

      [Discours sur l’heureuse soumission de La Rochelle, prononcé à Paris le 7e de décembre au Collège royal de Cambrai, pour l’inauguration annuelle] ; {b}

    • trois chapitres de purgatrice medicamentorum Facultate [sur la Faculté purgative des médicaments] ; {c}

    • Observationes de recto usu aquarum mineralium subacidarum [Observations sur le bon usage des eaux minérales acidulées]. {d}


      1. Entre 1616 et 1640, en ligne dans Medica.

      2. Paris, J. Libert, 1628, in‑4o de 54 pages.

      3. Lyon, 1654, in‑8o, imprimé à la suite des deux livres de Guillaume Dupuis de occultis pharmacorum purgantium Facultatibus [sur les Facultés cachées des médicaments purgatifs], réédités par Charles Spon : v. notes [29], lettre 277, et [37], lettre 332.

      4. Manuscrit resté inédit, trouvé dans la bibliothèque de Spon.

Les Cousinot appartenaient au même « parti » de la Faculté que Guy Patin, qui a mentionné deux fils de Jacques ii (Jacques iii et François), et acheté sa bibliothèque en 1652.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 4 novembre 1631. Note 26

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0007&cln=26

(Consulté le 20.08.2022)

Licence Creative Commons