Annexe : La bibliothèque de Guy Patin et sa dispersion
Note [27]

Déclaration établissant que Catherine Barré-Patin avait alors acquis toute l’ancienne maison de Guy Patin, place du Chevalier du Guet. Françoise Patin, veuve de Guy ne mourut qu’en juillet 1677 (v. note [9], lettre 10), dans le plus profond dénuement (v. note [2] de Comment le mariage et la mort de Robert Patin ont causé la ruine de Guy).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : La bibliothèque de Guy Patin et sa dispersion. Note 27

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8012&cln=27

(Consulté le 04.10.2022)

Licence Creative Commons