À Charles Spon, le 4 février 1650, note 28.
Note [28]

Dubuisson-Aubenay (Journal des guerres civiles, tome i, page 216) :

« Mardi, premier jour de février, le Parlement < s’est > assemblé pour la dernière fois et finit ayant déclaré le sieur Joly, conseiller du Châtelet, absous de la supposition de s’être fait assassiner ; {a} et son affaire, pour la plainte et poursuite qu’il en a intentée, renvoyée, avec l’affaire entière de ce jour-là, samedi 11 décembre, à la Tournelle. »


  1. V. note [21], lettre 210.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 4 février 1650, note 28.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0216&cln=28

(Consulté le 24/02/2024)

Licence Creative Commons