À Charles Spon, le 17 août 1655, note 28.
Note [28]

Ce Müller pouvait être le même que celui dont Siméon Courtaud avait parlé à Charles Spon dans sa lettre du 17 septembre 1654 (ms BIU Santé no 2190, page 204) :

« Votre seconde lettre me donne la connaissance d’un noble docteur allemand M. Müller. Je ne sais s’il est de la famille du savant Mullerus qui a fait Miracula chymica. {a} Je me suis employé pour le loger non chez un professeur, car il n’y avait adonc aucun que moi en ville, mais chez M. Haguenot, docteur excellent et médecin expert, lequel il fut voir ; mais je ne l’ai vu depuis. »


  1. Philipp Müller, auteur de Miracula chymica et mysteria medica libris quinque enucleata… [Chimie miraculeuse et médecine mystérieuse épluchées en cinq livres…] (Wittemberg, Morenz Seuberlich, 1611, in‑12, pour la première de nombreuses éditions).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 17 août 1655, note 28.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0411&cln=28

(Consulté le 23/06/2024)

Licence Creative Commons