À Johann Daniel Horst, le 8 mars 1658
Note [28]

La feuille d’Orient [folium Orientis] est l’autre nom du séné, seule invention des Arabes (avec le sirop de roses pâles, v. note [2], lettre 68) dont Guy Patin reconnaissait (à contrecœur) les vertus (v. note [6], lettre 15), puisqu’il l’utilisait lui-même pour se maintenir en belle santé.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Daniel Horst, le 8 mars 1658. Note 28

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1131&cln=28

(Consulté le 21.09.2019)

Licence Creative Commons