À Claude II Belin, le 21 juillet 1644
Note [3]

« illustre par beaucoup d’autres livres qu’il a publiés ».

Le nouveau livre de Jan van Beverwijk portait le titre complet de Epistolicæ quæstiones, cum doctorum responsis. Accedit eiusdem, nec non Erasmi, Cardani, Melanchthonis, Medicinæ encomium [Questions épistolaires, avec les réponses de savants hommes. Avec l’Éloge de la médecine qu’a écrit l’auteur, et aussi ceux d’Érasme, de Cardan et de Melanchthon] (Rotterdam, 1644, vBibliographie, Beverwijk b).

La thèse de Guy Patin, « L’homme n’est que maladie » (1643), s’y trouve pages 232‑240 : Quæstio medica, discussa in Scholis medicorum Parisiensium. M. Guidone Patin, doctore medico et censore Scholarum, Moderatore. Estne totus homo a natura morbus ? [Question médicale discutée dans les Écoles des médecins de Paris par M. Guy Patin, président, docteur en médecine et censeur des Écoles, L’homme n’est-il pas tout entier maladie ?]. Ce livre contient aussi la lettre de Patin à Beverwijk, datée du 13 mars 1644.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 21 juillet 1644. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0107&cln=3

(Consulté le 28.09.2020)

Licence Creative Commons