À Claude II Belin, le 12 octobre 1646
Note [3]

La campagne de Flandre de 1646, dont le siège et la prise de Mardyck avaient été les préludes, s’était poursuivie par le siège de Dunkerque. Arrivé devant cette place forte le 19 septembre, le duc d’Enghien l’avait brillamment enlevée le 10 octobre à onze heures du soir, malgré la bravoure de sa garnison et l’habile défense de son gouverneur, le marquis de Leyde (Triaire). Un Te Deum fut chanté pour célébrer cette victoire à Notre-Dame de Paris le 16 octobre, en présence du roi et de la reine. V. note [9], lettre 135, pour le nouvel échec que les Français allaient subir devant Lérida en Catalogne.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 12 octobre 1646. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0137&cln=3

(Consulté le 30.11.2020)

Licence Creative Commons