À Claude II Belin, le 16 novembre 1652
Note [3]

Charles de L’Aubespine, marquis de Châteauneuf, avait perdu les sceaux le 3 avril 1651. Mathieu i Molé les détenait depuis le 5 avril suivant (avec une éclipse du 13 avril au 9 septembre de la même année).

Journal de la Fronde (volume ii, fo 174 ro, 15 novembre 1652) :

« Le 12 à neuf heures du soir, M. du Plessis-Guénégaud fut porter l’ordre à M. de Châteauneuf de sortir de Paris dans 24 heures et de se retirer à Bourges ; et lorsqu’on en a demandé le sujet à la reine, elle répondit qu’on lui avait dit qu’il fallait l’éloigner de la cour parce qu’il était d’intelligence avec S.A.R., {a} qu’il n’avait pas des bons sentiments pour M. le Cardinal et qu’il avait tous les jours trop de monde chez lui. Toute la cour et les principaux de Paris le visitèrent le lendemain sur ce sujet ; après quoi, il partit le soir pour aller coucher à Montrouge et poursuivre son chemin hier, ayant eu permission de demeurer un jour à Montrouge. L’on a cru que le commandeur de Jars suivrait sa fortune, et Mme de Chevreuse, mais l’on n’en voit point encore d’effet. »


  1. Son Altesse Royale, Gaston d’Orléans.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 16 novembre 1652. Note 3

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0296&cln=3

(Consulté le 17.01.2021)

Licence Creative Commons